PELLERIN Jean Christophe à St Sorlin en Bugey

12 BU 2003

Nouveau

Vins  Bio : Bugey, Chardonnay, Gamay, Pinot noir

Domaine Jean-Christophe PELLERIN Perrozan-Pont de Lagnieu 01150 Saint Sorlin en Bugey

Tél : 04 74 35 87 69 Mob : 06 70 03 29 15

Le site et sa boutique en ligne

Plus de détails

En savoir plus

     Je suis aujourd'hui à la tête d'une exploitation viticole de 4,5 hectares de vigne réaprties entre Bugey et Ain..
Particulièrement soucieux du respect de l'environnement et de la santé de tous, j'ai choisi de conduire mes vignes en agriculture biologique. La protection du vignoble s'effectue surtout avec des tisanes, décoctions ou extraits fermentés de plantes ce qui permet de réduire considérablement les doses de cuivre et de soufre."
Les plantes utilisées sont : l'ortie, la prêle, la consoude, l'écorce d'osier, la reine des prés, l'achillée millefeuille, la sauge, la valériane, la tanaisie pour les plus connues.
    Je ramasse ces plantes dans la nature sauf une ou deux que je cultive au jardin.
J'essaie de plus en plus de travailler à l'instinct. La nature nous parle et le corps humain est une machine formidable, capable de ressentir le vent, la température, l'humidité de voir également le comportement des végétaux et de "sentir" ce que la nature nous dit.
   Le travail du sol est effectué avec différents outils selon la saison et le relief, certaines parcelles ayant des pentes allant jusqu'à 43% (roto bêche, charrue vigneronne, actisol, interceps hydrauliques, cultivateur ou gyro-broyeur pour la tonte en été). En aérant le sol, on favorise la vie microbienne, et je suis convaincu c'est  la clef de tout. Tout est présent dans le sol pour la vigne, il suffit de lui faciliter l'assimilation des éléments qui sont à sa portée en ayant tout simplement un sol vivant.    
   La bio-dynamie est également pratiquée depuis cette année avec l'application d'une 500P  réalisée au printemps suivie d'une 501, renouvelée quelques semaines avant les vendanges. Cette pratique n'est effectuée que sur la moitié du vignoble pour "essayer" de mieux palper les effets cette méthode, en visualisant les différences entre les parcelles faites et les autres.
    Le travail à la cave est tout aussi passionnant et pointu. Je me plais à marier des techniques de vinification traditionnelles (pigeage au pied, élevage sur fines lies ou en fût) avec d'autres plus modernes (macérations pelliculaires, maitrise des températures ) pour extraire un maximum de qualité de ma vendange.
On obtient ainsi des vins biens structurés, très aromatiques avec un bon équilibre en bouche. Je vous invite d'ailleurs à venir les déguster sur place... directement au caveau  !